L’équipe de softball mixte universitaire revient de Rennes avec la 3ème place et des coups de soleil

24/05/2011

Les mauvaises langues diront que le soleil en Bretagne, c’est un paradoxe. Mais il faut bien avouer que le 1er Challenge Fédéral Universitaire, qui s’est tenu à Rennes le week-end dernier, a autant donné des couleurs aux participants que de beaux souvenirs.

Pour la relance d’un programme universitaire de la FFBS, ce fut donc tant une réussite sportive qu’extra-sportive, en raison de l’accueil et de l’organisation du challenge par les Redwings de Rennes mais aussi de la découverte d’une discipline attractive et offensive, le slowpitch, et d’un remarquable état d’esprit des équipes participantes. Sans oublier la capitaine du navire, la multi-casquette fédérale Audrey CHAVANCY.

De part ses origines universitaires, le club de la capitale se devait de répondre présent à l’appel de la Fédération pour ce 1er challenge au sein du monde étudiant depuis la fin des années 60. Mais le PUC se lança également avec le soutien des étudiants de la Cité Internationale Universitaire de Paris. En somme, une équipe doublement mixte de filles et de garçons, de pucistes et de… ciupistes !

La composition de l’équipe : Gaspard MARJOLLET (CIUP), Marion MARGOGNE (PUC), Bastien CADIOT (CIUP), Loïs SAMAIN (PUC), Nadia DOZOVA (PUC), Matthieu ROMERO (PUC-CIUP), Tomohiro MOCHIZUKI (PUC-CIUP), Takeshi NAKASHIMA (CIUP), Madeleine ISSARTEL (PUC) - Coach : Gaétan ALIBERT (PUC) - Manager : Miriam ROMERO (PUC-CIUP)

Quatre équipes participaient sous le soleil brûlant breton au challenge :

  • PUC-CIUP
  • Dijon UC-Bourgogne
  • Grey Jays Le Mans
  • Redwings Rennes

Très rapidement, les bourguignons s’affirmèrent comme les grands favoris, ingligeant aux pucistes une sévère défaite 18 à 2 le samedi midi. Les effets d’une courte nuit, d’un long trajet, la découverte du slowpitch et l’inexpérience de la plupart des joueurs/joueuses furent fatales face à une solide équipe bourguignonne.

Les parisiens enchaînent un second match face aux locaux et se relancent dans la course à la victoire finale par une large victoire 20 à 5 face aux Redwings rennais avec notamment un inside park à trois points (il y en aura quelques uns durant le week-end) de Matthieu ROMERO et aux coups de bambous de Tomohiro MOCHIZUKI et Alex CAPLAN (renfort venu des Grey Jays du Mans). En défense, Marion MARGOGNE assure aussi bien dans ses lancers (sans entrainement auparavant) que dans ses jeux défensifs.

Le lendemain, le scénario du samedi se répète. Les parisiens ont du mal à émerger du matin et s’incline dans le match des possibles finalistes 8 à 3 face au Mans, alternant manches défensives parfaites et calamiteuses. Le PUC-CIUP doit alors se contenter de la petite finale face aux Redwings de Rennes. Petite finale remportée par les parisiens sur le score de 10 à 0 avec notamment un jeu défensif surprenant où, sur une fly entre les champs gauche et centre, les outfielders Matthieu ROMERO et Gaspard MARJOLLET vont jongler la balle à deux pour parvenir à un fly-out, digne des numéros de jonglage du cirque Pinder !

Ce sont donc les Grey Jays du Mans qui affrontèrent les dangereux bourguignons en finale. Une finale de grande qualité avec une victoire à l’arraché en fin de match 5 à 2 pour la Bourgogne.

Les équipes étant incomplètes (le slowpitch se joue à dix minimum), chaque club eut la nécessité de recruter chez les adversaires pour pouvoir jouer. Ainsi, saluons ceux qui ont porté le temps le temps d’un match ou deux, le maillot PUC-CIUP : Alex et Stephen du Mans, Sarah, Léa, Samuel et Cyril de Rennes. Ainsi, trois pucistes jouèrent la finale : Tomohiro qui devient ainsi champion avec la Bourgogne. Marion et Nadia pour les finalistes manceaux. Finale arbitrée à la plaque par le coach puciste, Gaétan.

Nous ne serions pas complets si nous ne précisons pas que Tomohiro fut également le vainqueur du HomeRun Derby et l’un des meilleurs joueurs du tournoi par la qualité de sa frappe et de ses jeux de défense.

En somme, un beau challenge qui en appellera d’autres et où le PUC et la CIUP, et, espérons le, les universités parisiennes, s’engageront l’année prochaine avec envie et détermination pour porter haut les valeurs d’universalité, de partage et d’échange de nos disciplines et du monde étudiant !

I.CHALLENGE FEDERAL UNIVERSITAIRE 2011

Lieu : Rennes

Dates : 21,22 Mai 2011

Classement

1 - Bourgogne

2 - Le Mans

3 - PUC/CIUP

4 - Rennes

Récompenses Individuelles :

MVP : Maxime Jachet (Bourgogne)

Meilleur Frappeur : Giovann Gandour (Le Mans)

Meilleur Lanceuse : Léa Pigeau (Le Mans/Rennes)

Meilleure Ambiance : Bourgogne

Vainqueur Home Run Derby Masculin : Tomoshiro Mochizuki (PUC/CIUP)

Vainqueur Home Run Derby Féminin : Léa Pigeau (Le Mans/Rennes)

Résultats :

Samedi 21

Le Mans 10 Rennes 9

Bourgogne 18 PUC/CIUP 2

PUC/CIUP 20 Rennes 5

Bourgogne 24 Le Mans 0

Dimanche 22

Le Mans 8 PUC/CIUP 3

Bourgogne 19 Rennes 4

Petite Finale

PUC/CIUP 10 Rennes 0

FINALE

Bourgogne 5 Le Mans 2

Voir en ligne : Photos et vidéos de l’évènement à partir du groupe Facebook du PUC Softball