LE PARIS UC REPART AVEC LES DEUX VICTOIRES DE MONTIGNY

10/04/2011

Le PARIS UC s’est appuyé sur deux grandes performances au monticule pour « balayer » les Cougars de Montigny sur les scores de 10 à 8 et 12 à 7 ce dimanche à Montigny. Dans le premier match, Will MUSSON a lancé neuf manches pour 13 strikeouts et seulement 7 coups sûrs et 1 point mérité. Montigny revenait à égalité sur le PUC à 5 partout en fin de 9ème et envoyer le match en tie-break. Cependant, le PUC, comme ils le font chaque jour, refuser d’abdiquer et réponder rapidement par une explosion de 5 points pour débuter le tie-break.Le releveur Fred MOUCHET rentrait en match et fermait la porte à Montigny pour assurer le gain du match aux parisiens. Offensivement, Will MUSSON et Douglas RODRIGUEZ menèrent l’attaque puciste avec respectivement 4 et 3 hits chacun. MUSSON enregistra 5 points produits et MOUCHET mena l’équipe en points marqués avec 3 unités. Au total, l’équipe frappa 12 coups sûrs et vola 4 bases pour propulser le club de la Violette vers la victoire.

Fred MOUCHET offrit aux parisiens une solide performance au monticule dans le deuxième match. MOUCHET lança 5 manches, cédant seulement 5 points et fermant la porte à l’attaque des Cougars pour revenir dans le match. Douglas RODRIGUEZ mena une nouvelle fois l’attaque puciste, frappant pour 3 hits et 2 points produits tout en volant 2 bases. Oscar SAAVEDRA, Pierre-Manuel D’ABUNTO et Bertrand DUBAUT enregistrèrent chacun 2 hits pour le PUC.

Voici ce qu’en a pensé le Head Coach puciste Jeff STOECKEL : « Aujourd’hui était un grand jour pour notre équipe. Dans le premier match, nous avions en notre faveur une dynamique positive grâce à la superbe défense derrière Will. Pour son premier match de la saison, Jean-Baptiste BRETON a pris son poste de troisième base tranquillement, renforçant notre défense dans cette partie du terrain. Je crois vraiment que notre équipe prospère quand elle est est dynamique et, avec une grande performance au monticule et une défense solide, il est plus facile pour les battes de se réveiller. Nous avons frappé la balle quand nous en avions besoin, nous avons volé des bases quand nous en avions l’opportunité et nous avons toujours cru dans notre capacité à remporter le match, même si nous avons été forcé de jouer des manches supplémentaires. Dans le deuxième match, on ne sait pas contenter du succès que nous avons eu dans le premier match. Fred a lancé fantastiquement pour nous et le milieu du line-up a été performant ofensivement. Oscar SAAVEDRA est revenu avec quelques gros hits dans des moments importants (notamment un gros triple) et quand tout le monde contribue, notre équipe avance. Maximin MONBEIG est venu fermer le match et le dernier jeu du match est marquant de la manière dont nous avons joué : Francisco ARRIAGADA était en deuxième base et a tourné un double jeu difficile pour planter les clous du cercueil. C’était un vrai plaisir d’entrainer cette équipe aujourd’hui. »

Le Paris UC se rendra à Savigny pour y affronter les Lions le 17 avril prochain.