Le PUC 1 s’impose deux fois à Pessac et accueille un nouveau joueur, Antonio Feliz.

Après un Challenge de France décevant (deux défaites face à Savigny et Rouen plus une victoire sur Toulouse), le PUC se devait de réagir chez les Panthères de Pessac ce dimanche pour la 9ème journée du championnat de France.

Une réaction impérative pour garder le contact avec les premier et second du classement, Rouen et Sénart. Et le PUC a réagit, et ce de belles manières.

Dans le premier match, le lanceur partant du PUC Fred Mouchet, habituellement releveur, effectue une partie magistrale (match complet) ne concédant qu’un seul point dans la partie (W, 9.0 innings, 6 H, 1 R, 1ER, 1 BB, 5 K), bien aidé par une défense solide (une seule erreur sur une tentative acrobatique de double jeu). La première partie du match est d’ailleurs un duel entre Fred Mouchet et le jeune lanceur aquitain Hugo Vicens. Mais à la 6ème manche, le PUC score 4 points, portant son total à 5. Bien que réagissant en réduisant la marque, Pessac, qui remplace Vicens par Maxwell Tyler, subit une nouvelle fois l’offensive parisienne en 8ème puis 9ème manche. Le PUC l’emporte sur un score large de 12 à 1 avec une attaque menée par Fred Mouchet (2-5, 1R, 3RBI), Will Musson (2-3, 4R, qui réalise également un match solide et acrobatique en 3ème base), Camille Mesguich (2-4, 2R, 2RBI) et Chabelo Reyes (2-4, 1R, 2RBI), Bertrand Dubaut alignant aussi un 2-4 avec 1R.

Dans la deuxième partie de la journée, c’est un véritable duel de lanceur que se livre James Murrey (PUC) et Patrice Briones (Pessac), deux des meilleurs lanceurs du championnat.

Un match serré, remporté 3 à 0 par les pucistes qui scorent un point en 4ème manche puis deux autres en 9ème, profitant de quelques errements défensifs côté Pessac, permettant de placer des coureurs parisiens à deuxième base, que feront rentrer Rodriguez et Musson sur Sacrifice Fly. Là encore, la défense puciste a été solide, et parfois même décisive grâce à de très beaux jeux, pour supporter la très belle performance du lanceur américain de Paris James Murrey (W, 9.0 innings, 3H, 0R, 0ER, 2BB, 11K) alors que la fiche du lanceur aquitain est tout aussi solide (L, 9.0 innings, 4H, 3R, 1ER, 1BB, 8K). Là encore, Will Musson s’est distingué en défense et en attaque (1-3, 2RBI), attaque où se distingua également le leadoff parisien Seb Duchossoy (2-4, 1R).

Le PUC reste donc bien accroché à sa 3ème place au classement provisoire, juste derrière Rouen et Sénart. Les pucistes accueilleront ce dimanche les Lions de Savigny, équipe qui revient en force avec notamment une finale du Challenge de France (compétition où ils ont battu le PUC en poule). Un gros choc en perspective !

Autres résultats :

  • Rouen-Savigny 7-1 / 11-12
  • Beaucaire-Toulouse 6-3 / 4-5
  • Sénart-Montpellier 3-0 / 12-6

Classement :

  1. Rouen 16-2
  2. Sénart 14-4
  3. PUC 13-5
  4. Savigny 7-8 (3 matchs en moins)
  5. Toulouse 7-11
  6. Montpellier 5-13
  7. Pessac 4-12 (2 matchs en moins)
  8. Beaucaire 3-14 (1 matche en moins)

LE PUC 1 ACCUEILLE UN NOUVEAU JOUEUR

Afin de renforcer l’effectif, le coach Jeff Stoeckel a recruté Antonio Feliz. Joueur originaire de l’île de Saint Martin (comme l’international Félix Brown ou René Leveret des Capitales du Québec), évoluant en NJCAA II avec le John Wood Community College (Illinois), Antonio a fait également parti de l’équipe de France U21 en 2011.

Infielder, Antonio a affiché de belles stats en 2012 avec son équipe universitaire. 21 matchs joués, .400 AVG (30AB, 12H, 2B, 13R, 7RBI), .513 OBP et .93 en fielding.

Le jeune joueur saint-martinois fera ses débuts avec l’équipe parisienne ce dimanche face aux Lions de Savigny.