Le PUC Elite partage à Pessac !

Le Paris UC Baseball s’est rendu à Pessac dimanche dernier avec de nombreux joueurs absents en raison de blessures et divers engagements. Cependant, les pucistes ont réussi à repartir de Pessac avec une victoire.

Dans le premier match, Pessac a commencé avec son habituel lanceur dominant Patrice BRIONES (6.0 innings, 10 hits, 6 points mérités, 0 BB et 8 K) contre Douglas RODRIGUEZ (3.0 innings, 6 hits, 5 points mérités, 2 BB et 2 K) qui était intervenu récemment dans des matchs pour donner plus de profondeur à la rotation puciste. Paris a fait ce que peu d’équipes ont réussi à faire contre BRIONES – Ils ont explosé pour 9 points à l’encontre du lanceur gaucher le tout coiffé par une manche à 6 points en 6ème -. L’offensive du PUC a été compensé par celle de Pessac dans la plupart des manches et le score est resté serré 9 partout après 6 manches jouées. Néanmoins, Paris prouve être le plus fort dans ce match, marquant dans chacune des 3 dernières manches et s’apuyant sur une fantastique relève de Nicolas DUBAUT (3.1 innings, 3 hits, 1 point mérité, 0 BB et 2 K), pour battre les Panthères 12 à 10. Offensivement, le PUC eu cinq joueurs avec de multiples coups sûrs à leur actif, en premier lieu Oscar SAAVEDRA et Douglas RODRIGUEZ, qui ont enregistré 3 hits chacun. Pour Pessac, BOUCHARD et DEFONTAINE ont également recueilli 3 coups sûrs chacun.

Pour la deuxième rencontre, le pitching fut la force de Pessac qui s’avéra avoir plus de profondeur et de consistance, pour remporter une victoire 11 à 1. Le lanceur partant de Pessac Maxwell TYLER (8.0 innings, 8 hits, 1 point mérité, 5 BB et 4 K) a refroidi les battes pucistes après un premier match bouillant. De l’autre côté, la défense fébrile puciste s’est avérée être le facteur déterminant, le lanceur partant puciste Maximin MONBEIG (4.2 innings, 3 hits, 0 point mérité, 4 BB et 1K) céda 8 points mais aucun n’étant mérité. De plus, une paire de jeux baclés, qui n’apparaissent pas sur la feuille de scorage, tuèrent toute chance puciste de gagner le match et donnèrent de quoi remporter le match à Pessac. Le duel de lanceurs du début de match tourna à la fête au bâton, Pessac marquant ses 11 points dans les quatre dernières manches. L’attaque des Panthères fut dirigé par Y. VILLANUEVA qui est venu pour un 3-3 parfait avec 3 points produits tandis que L. MANGLE ajoutait deux coups sûrs et deux points produits à sa fiche. Le nouveau puciste Sean O’HARA garda sa batte chaude avec une nouvelle performance multi-hit venant pour un 3 pour 4 avec le seul run puciste marqué dans le match.

Interrogé sur la performance de son équipes sur ces deux matchs, le coach parisien Jeff STOECKEL a répondu : « Honnêtement, j’ai été très heureux avec le résultat du premier match. Douglas est allé là-bas et nous a donné quelques manches solides, et quand l’un de nos releveurs a eu des ennuis, Nicolas a fermé la porte à Pessac. Dans le premier match, nous avons simplement répondu quand Pessac nous a bousculé et en tant que coach, c’est un grand signe. Dans le deuxième match, nous avons joué une défense horrible. Je pense que nous essayons d’en faire trop au lieu de laisser le jeu déterminer ce que nous faisons. Si vous vous réalisez tous les bons jeux de défense au baseball, et quelques grands jeux, vous avez normalemet gagné. Nous avions besoin de réaliser plus de jeux de routine et nous avons échouer à le faire dans le deuxième match. Globalement, nous avons bien frappé au bâton et je suis impressionné de nos progrès cette année ».