Le Paris UC 2 remportent son double header face à la réserve des Templiers de Sénart

02/05/2011

Le Paris UC 2 recevait ce dimanche Sénart 2 ! Les Templiers se déplaçaient sur Paris pour le compte de la 4ème journée de Régionale 1. Mais ce n’était que le 3ème double-header pour les pucistes. Deux réserves d’équipe Elite, deux clubs en course pour la Nationale 2, deux équipes ayant chacune 2 victoires et 2 défaites, partageant à chaque journée.

Avant cette journée, les deux équipes ont affronté les Squales de Vauréal, champion en titre de la R1 et finaliste 2010 de la Nationale 2. Puis Sénart a affronté les parisiens des Patriots 1 tandis que le PUC se frottait aux finalistes R1 et demi finalistes N2 2010, les Cougars de Montigny, autre réserve d’équipe Elite.

Pour les deux équipes, cette double confrontation était vitale pour la suite des évènements et rester au contact des Squales et des Cougars.

Et c’est le Paris UC qui ressort vainqueur de ce duel sous le soleil !

Dans la première rencontre, le PUC prend de suite le large scorant par 6 fois en première manche. Une large avance qu’il gardera même si Sénart tentera de revenir manche après manche. Mais au final, les Pucistes s’imposent 18 à 8 en 6 manches (mercy-rule), auteur d’une attaque puissante et agressive derrière d’excellents lancers de Rafael DA ROCHA.

Dans le deuxième match, les lancers-missiles de DA ROCHA laisseNT place aux effets travaillés et précis du coach puciste Jorge CASTELLANOS. Le PUC encaissera seulement 3 points en 3 manches avant que le match ne se termine sur un nouveau called game, 24 à 3. Face à une attaque à nouveau puissante, agressive sur base et parfois roublarde (comme un audaciaux vol de marbre de CASTELLANOS sur un bunt de Francisco ARAUJO), Sénart sera à la peine, la défense cumulant, en plus des gros hits parisiens, erreurs défensives et malédictions des faux rebonds de Mortemart, le tout sous un soleil de plomb, entrainant une spirale négative d’où ne sortiront pas les Templiers.

Le Paris UC obtient les deux victoires et confortent sa position parmi les favoris de la R1 !

À noter que la double rencontre a marqué les débuts officiels de deux arbitres issus de la formation de février dernier, David ETLINGER et Gaétan ALIBERT.