Le Paris UC partage avec Pessac pour l’Opening Day Elite

Le Paris Université Club a ouvert la saison régulière du championnat de France Elite 2011 dimanche 27 mars avec un programme double au Stade Pershing de Paris contre les Panthères de Pessac. Pour l’occasion, 250 spectateurs s’étaient pressés dans les gradins ou au bords du terrain dont quelques anciens joueurs de club comme Emmanuel DUBAUT, Jérôme DUSSART, Juan COCA, Arnaud GAIN ou de jeunes joueurs du club des Benjamins aux U21 et séniors du PUC 3. Un bel esprit d’équipe en somme.

Les rencontres, arbitrées par Paul N’GUYEN et Serge MAKOUCHETCHEV, furent chacune précédées par une minute de silence. La première pour les victimes du séisme au Japon, pays avec lequel le baseball français, et le PUC en particulier, entretient une vieille amitié. La deuxième minute de silence honorait la mémoire de Ludwig DUBAELE, ancien joueur puciste, demi-finaliste du championnat Elite en 2003, qui nous a quitté le 17 janvier dernier.

JPEG

En ouverture du premier match, la balle de la rencontre fut lancée par M. Pascal MAURY, responsable du business affinitaire chez GENERALI FRANCE, en présence de Messieurs Jean VUILLERMOZ, Maire adjoint de Paris chargé des sports, Jean-Christophe TINÉ, Secrétaire Général de la Fédération Française de Baseball et Softball et Olivier DUBAUT, président du PUC Baseball Softball Cricket.

JPEGLors du premier match, le PUC remporte la rencontre en 8 manches à la faveur de la Mercy-rule sur le score de 11 à 1. Le lanceur partant Will MUSSON a complètement éteint l’attaque des Panthères, allouant seulement 2 hits en 8 manches, retirant 13 batteurs par strikeouts et ne concédant aucun BB. Offensivement, le PUC fut implacable dans ses attaques, frappant 10 hits et volant 7 bases. Fred MOUCHET a mené l’attaque puciste, frappant 3/5 pour 3 RBI, un BB accompagné d’un vol de base et d’un point scoré. Francisco ARRIAGADA et Will MUSSON ont enregistré également 2 hits chacun. Chabelo REYES-CALDERON a démontré avec succès qu’il était un vrai lead-off, soutirant 3 BB et scorant par trois fois pour permettre au PUC de prendre l’avantage sur les Panthères.

Dans le deuxième match, les parisiens ont lutté dès le début avec une performance difficile au monticule et des jeux de défense mal exécutés. Les Panthères ont commencé le match en capitalisant sur 3 hits, 1 BB et 1 Hit-By-Pitch pris au lanceur partant puciste. A la fin de la première manche, le PUC avait encaissé 5 points, malgré le fantastique travail de relève de Maximin MONBEIG. MONBEIG garda l’équipe dans le match pour les quelques manches qui suivirent, ralentissant l’offensive adverse et l’écart de points avec Pessac. Cependant, durant la sixième manche, Pessac creuse l’écart en profitant de nombreuses erreurs de la défense parisienne et les Panthères mettent le match hors de portée du PUC. Les pucistes ne manquaient pas de production offensive dans ce deuxième match, avec Gaby BOLLET, Pierre-Manuel D’ABUNTO, Oscar SAAVEDRA et Douglas RODRIGUEZ enregistraient chacun deux coups sûrs dans le match. Mais le PUC ne put suivre le rythme de Pessac et les Panthères l’emportent sur le score final de 17-6.

Interrogé sur ces matches, le Head-Coach puciste Jeff STOECKEL a déclaré : « J’ai été très heureux de notre production offensive. Aujourd’hui, nous avons eu 10 hits lors du premier match et 11 hits dans le deuxième. Nous avons couru sur base de manière très efficace et forcé Pessac à faire les jeux pour nous sortir. Lors du premier match, notre équipe a joué une défense phénoménale derrière Will et je crois que notre attaque a été un succès parce que nous nous sommes appuyés sur sa performance au monticule. Dans le deuxième match, j’ai senti que notre équipe ne réagissait pas bien à avoir pris 5 points en première manche, même si nous n’étions qu’à 2 ou 3 points de Pessac pour la plupart des manches. Maximin MONBEIG a fait un travail fantastique de venir dans le match et nous donner une chance de gagner, et je suis fâché que nous n’ayons pas fait plus dans le match pour lui. Je suis impatient de revoir certaines choses cette semaine aux entrainements afin que nous puissions gagner les deux matchs contre Rouen dimanche prochain ».