Le mercato hivernal du PUC 1

En plus de ses trois recrues américaines (James Murrey, Mitch Abeita et Delvin Sanders), le PUC a connu un mercato hivernal agité avec des départs et beaucoup d’arrivées. Un recrutement qui pourrait permettre de surfer sur la saison 2012 et la 3ème place du championnat de France D1 pour s’installer durablement dans le top 4.

Côté départ : Will Musson (Barracudas Montpellier), Minh Vallon (Huskies Rouen), Chabelo Reyes-Calderon (Pharaons Evry), Antonio Feliz (retour USA), Phil Bauer (arrêt), Jeff Stoeckel (arrêt).

Le PUC a misé sur la jeunesse pour ce recrutement 2013 en accueillant trois jeunes lanceurs : Antoine Nahas (Ermont, ex-Pôle France Rouen, international U18), Pierre Turettes (Pineuilh, Pôle France Toulouse, international U18) et Johan Léger (Boé Bon Encontre, Pôle France Toulouse, international U18).

Habitués des joutes internationales jeunes et des championnats nationaux avec leur équipe formatrice, ces jeunes lanceurs auront la charge d’apporter plus de profondeur au club parisien et de prendre plus d’expérience du haut niveau. Une expérience partagée avec leur équipe de pôle pour Pierre Turettes et Johan Léger puisque les Pôles France participeront, à tour de rôle, à la D1 2013 comme huitième équipe.

Trois jeunes lanceurs, régulièrement récompensés en tournoi ou compétition officielle. En 2012, Pierre Turettes est devenu champion de France U18 sur les terres parisiennes, remportant le titre de meilleur frappeur après avoir été élu MVP l’été précédent lors du Qualifier européen U18 à Toulouse.

Autre jeune à rejoindre le PUC, l’ex-international U21 et receveur/3ème base des Panthères de Pessac, Alexandre Defontaine qui a goûté durant deux ans aux joutes de la première division avec les aquitains qui joueront cette saison en D2.

Le club de la Violette enregistre également le retour de trois anciens joueurs de l’équipe première.

Oscar Saavedra, champ extérieur, qui a passé la saison précédente au sein des Patriots de Paris, le temps de les aider à conquérir brillamment le titre de champion de France de Nationale 2.

Quant au cubain champ extérieur Hasely Medina, il revient après deux saisons aux French Cubs avec lui aussi un titre de champion de France, celui de la Nationale 1 (deuxième division 2012) et une récompense de MVP de la finale (moyenne de frappe de .463 dont 3 homeruns pour sa saison 2012).

Enfin, retour de Masatake Saito, infielder japonais dont le père joua aussi pour le club, qui intègre à nouveau l’équipe à l’occasion de son retour sur Paris.

Ex-joueur des Templiers de Sénart, évoluant avec les Lions de Savigny depuis deux saisons, le dominicain (assimilé français) Enrique Juma Trinidad sera un renfort de poids dans l’alignement du PUC (en 2012, en 25 matchs, il a frappé pour .313 avec 26 coups sûrs dont 8 doubles et 1 triple).

L’équipe 1 profitera également de l’excellent effectif de la réserve qui jouera cette année en troisième division (N1 2013). Un recrutement qui donne beaucoup de profondeur dans chaque compartiment du jeu pour l’Head Coach Mattison.

Une profondeur déjà expérimentée depuis deux week-ends lors du tournoi de Montpellier (le BEST) puis lors d’un plateau à Sénart dilmanche dernier avec les Templiers de Sénart et les Namur Angels (1ère division belge), avec une équipe mixte D1/N1. Si les Parisiens sont reparties de Montpellier avec deux victoires sur les Chevaliers de Beaucaire et deux défaites face aux Barracudas de Montpellier (9-3 et 9-8), ils sont revenus de Sénart avec deux victoires probantes (12-0 contre Namur et 11-2 contre Sénart). Les parisiens effectuent même un triple jeu, action défensive rarissime dans le baseball.

Prochaines étapes du Spring Training, un tournoi à Rouen ce week-end puis le tournoi de Pâques des Mortsel Stars en Belgique les 30 et 31 mars prochains avant de recevoir, en Opening Day, les champions de France rouennais le 7 avril à Pershing.