PREVIEW ELITE SUR MISTER-BASEBALL

Le site Mister-Baseball publie sur son site une "preview" (en anglais) par Nicolas Millet (ex-BAF pour les connaisseurs) sur le championnat Élite qui démarre ce week-end.

JPEG

L’Élite retrouve 8 clubs cette saison. Derrière le champion de France, les Huskies de Rouen, on retrouve les Lions de Savigny/Orge, les Templiers de Sénart, les Barracudas de Montpellier-Castelnau, les Tigers du Stade Toulousain Baseball, les Cougars de Montigny le Bretonneux, le promu avec les Panthères de Pessac et… le Paris Université Club !!! La 1ère division nationale du baseball français retrouvera également le challenge de France à la mi-juillet.

Rouen tentera de gagner un septième titre d’affilée, compensant les départs par de solides arrivées nord-américaines et de jeunes talents du club (des tendances que l’on retrouve dans beaucoup de clubs y compris le PUC), en s’appuyant sur une structure solide et huilée, tout en allant chercher un meilleur résultat en coupe d’Europe A, après la calamiteuse campagne 2010 en République Tchèque.

Savigny, vice-champion de France 2010, privé de coupe d’Europe par la Fédération pour ne pas avoir défendu la deuxième place française en coupe d’Europe A lors des barrages européens de septembre, sera revanchard. Auteur d’un gros recrutement, Savigny veut clairement regagner le titre de champion de France qui semblait lui tendre les bras jusqu’à l’automne dernier et avant le retour de Rouen en très grande forme en septembre.

Sénart a lui aussi recruté du lourd, notamment Fred Hanvi, libéré de l’organisation des Twins de Minnesota l’année dernière, et affiche ses ambitions. Avec à sa tête Jamel Boutagra, grand nom du BBF et le retour de Samuel Meurant de blessure (autre grand nom du BBF), Sénart sera encore une redoutable machine. L’année du titre ?

Montpellier a fait une solide saison régulière 2010, terminant 2ème, mais n’a pas confirmé en play-offs. Un roster à la fois plein de promesses et d’incertitude, une coupe d’Europe B à domicile avec l’objectif de retrouver la 2ème place dans le groupe A, le challenge de France, un titre qui n’est pas hors de portée… le club héraultais arrivera-t-il à mener de front toutes ces batailles ?

Toulouse a réussi une jolie saison 2010 avec une équipe jeune menée par Andy Paz (récemment signé par les Oakland Athlétic’s) et ayant Géraldo Leroux (également coach de l’EdF junior et membre du pôle France toulousain) à sa tête. Cependant, le STB passe du statut d’équipe surprise à l’équipe attendue. Confirmation ou année difficile en 2011 ?

Montigny a vécu une saison difficile mais a bien fini pour repasser devant le PUC en fin de saison régulière et éviter le barrage. Cependant, Montigny a connu un recrutement très calme et fera confiance aux jeunes joueurs du club. Plus une année de construction que de conquête d’un titre.

Pessac arrive de N1 avec le titre de champion de la division. Mêlant jeunes et anciens du club, le promu compte sûrement sur son jeu d’équipe rôdé depuis des années en N1 pour assurer sa place en Élite. Cela suffira-t-il face au niveau de jeu de l’Élite ?

JPEG

Enfin, le PUC ! Sa saison 2010 et les nombreux départs n’autorisent pas l’optimisme. Cependant, la nomination d’un nouveau head coach, Jeff Stoeckel, jeune, motivé et expérimenté, à dynamiser le club à tous les niveaux, une motivation qui semblait manquer parfois à l’équipe première. À cela s’ajoute le renfort solide du lanceur US Will Musson qui a effectué de belles performances en pré-saison. Un groupe mêlant expérience et jeunesse dont l’objectif avoué est de se qualifier pour les play-offs, voir d’intégrer le quatuor de tête. La barre est placée haute mais la motivation est là.

Premiers éléments de réponse dimanche !

Voir en ligne : PREVIEW ELITE SUR MISTER-BASEBALL