Paris UC s’accroche dans le deuxième match mais perd au tie-break face à Sénart !!

16/05/2011

Après avoir subi une défaite rapide dans le premier match ce dimanche, le Paris UC a répondu en envoyant le deuxième match dans une dixième manche en Tie-Break. Cependant, les Templiers de Sénart ont prouvé qu’ils avaient plus de profondeur au monticule et sont repartis avec les deux victoires.

JPEG

Lors du premier match, Sénart s’est appuyé sur une solide performance au lancer de Mathieu BRELLE-ANDRADE et une attaque puissante, mené par le nouveau joueur sénartais Félix BROWN (3-5 avec 3 RBI), pour l’emporter aisément face à l’équipe parisienne sur le score de 11 à 1 en sept manches. Le PUC a débuté la rencontre par une note positive quand, dans en fin de première manche, Jean-Baptiste BRETON est venu au marbre sur un sacrifice fly de Will MUSSON en champ gauche. Cependant, l’avance ne dura pas longtemps puisque Sénart répondit immédiatement au début de la deuxième manche. Ernesto MARTINEZ lança la deuxième manche avec un double et marqua ensuite sur un autre double de Brice LORIENNE cette fois. Le PUC donna à Sénart trop d’occasions de scorer avec une erreur coûteuse en outfield et des jeux râtés en défense qui auraient permis de mettre fin à la manche. À la fin de la deuxième manche, Sénart avait scoré six points sur six coups sûrs. C’est tout ce que le partant sénartais BRELLE-ANDRADE (7.0 innings, 4 coups sûrs, 0 points mérités, 2 BB et 5 strikeouts) avait besoin pour emporter une sixième victoire sur six matchs débutés avec un autre départ de qualité pour Sénart. Fred MOUCHET (6.0 innings, 13 coups sûrs, 10 points mérités, 2 BB et 2 strikeouts) a encaissé la défaite pour Paris pour tomber à 2-3 sur cette saison.

JPEG

Le second match fut suivi par les spectateurs de Pershing avec beaucoup d’enthousiasme. Dans la fin de la première manche, Jean-Baptiste BRETON scora pour la deuxième fois en deux matchs sur une sacrifice fly de Gaby BOLLET cette fois-ci. Les Pucistes entamèrent une belle première manche avec déjà un point scoré et des coureurs en deuxième et troisièmes bases mais une coûteuse erreur de course sur base par Fred MOUCHET termina prématurément la manche par un double-jeu. Le PUC ajouta quatre nouveaux points en fin de quatrième manche en jouant un beau baseball. Après une erreur sur un lancer du troisième base sénartais Kevin ATKINSON, une frappe sacrifice de Gaby BOLLET amena Will MUSSON en deuxième base. Camille MESGUICH vint ensuite un simple au champ droit, permettant à MUSSON de scorer. Plus tard dans la manche, Takafumi IWATA frappa un double entre les champ centre et gauche, amenant au marbre MESGUICH. Finalement, le PUC arracha les deux derniers points de la manche avec un squeeze-bunt parfaitement exécuté par Bertrand DUBAUT et une course de haute volée d’IWATA. Sénart fit un superbe travail en répondant une nouvelle fois par quatre points dans le haut de la cinquième manche et deux points dans le haut de la sixième pour effacer l’avance parisienne. En début de cinquième manche, les courses sur base aggressives de Julien BRELLE et Félix BROWN permirent au triple d’ATKINSON de rentrer les points et de ramener le score à 5 à 4 pour le PUC. Dans la sixième, Julien et Mathieu BRELLE atteignirent la première base sur un BB et une erreur du lanceur partant puciste Will MUSSON. Après une ground out de Félix BROWN, les coureurs avancèrent en position de scorer, le short-stop Devon FRANKLIN frappa un simple au milieu de l’infield pour ramener les deux coureurs au marbre, marquer deux points et prendre l’avantage 6 à 5. Paris égalisa en fin de six quand Oscar SAAVEDRA poussa au marbre Camille MESGUICH grâce à un simple. Le score resta inchangé jusqu’à la fin des neuf manches et le match fut poussé au tie-break. Sénart fut le plus efficace au tie-break, scorant six points dans la dixième manche avec seulement trois coups sûrs, mis en évidence par un homerun à trois points de Kevin ATKINSON. Le PUC chargea au son de la révolte dans sa moitié de manche mais pas suffisamment pour l’emporter et le match se termina par une victoire de Sénart 12 à 9. Kevin ATKINSON (4.0 innings, 4 coups sûrs, 1 point mérité, 0 BB et 4 strikeouts) a remporté la victoire, lançant quatre manches de relève du lanceur partant Samuel MEURANT qui signait son retour en Elite après une grave blessure à l’avant-bras. Will MUSSON (9.0 innings, 8 coups sûrs, 5 points mérités, 4 BB et 14 strikeouts) a bien lancé appelant une non-décision, la défaite revenant à Maximin MONBEIG (1.0 inning, 3 coups sûrs, 4 points mérités, 1 BB et 0 strikeout) pour sa seule manche de relève.

JPEG

Francisco ARRIAGADA (Infielder/Outfielder - PUC) : « je dirai simplement que si on avait joué tous les match avec cette intensité, on aurait plus de victoires. On a pas lâché l’affaire. On s’est battu du début a la fin. Après c’est un manque de frappe qui nous empêche de marquer les points au moment décisif mais on s’est donné a fond et j’espère qu’on gardera le même état d’esprit pour les prochains matchs. »

Will MUSSON : « À mon avis, nous avons joué avec une grande intensité quand j’ai lancé aujourd’hui. J’ai vraiment senti comme les gars étaient dans le match et concentré sur chaque lancer. Nous avons presque arraché la victoire à la fin mais ça a tourné court. Nous avons vraiment bataillé tout le match. Je crois que c’est en continuant de jouer avec ce type d’attitude et d’agressivité que plus de victoires viendront ».

Voir en ligne : Album Picasa Google du Match